Disparate

Winna Drow est née de la collaboration entre deux artistes (Myya Marques et Blandine Rivière-Traoré). Passionnée de photographie argentique, elle peut passer des journées entières à expérimenter de nouvelles techniques autour de sujets percutants tels que l’environnement ou le travail avec l’autre, ceux qui nous entourent.
Pour ce projet, Winna Drow a réalisé des photogrammes de détritus abandonnés sur le sol urbain.
La ville de Lyon faisant actuellement face à une grève des éboueurs, les poubelles ne cessent de s’amonceler dans les rues. Cet événement permet aux habitants de réaliser à quel point on amoncelle des déchets. Ces choses sont le plus souvent invisibles à nos yeux, car très vite ramassées, et envoyées en dehors des villes. Mais toutes ces choses que l’on jette, où vont-elles ? Où atterrissent-elles ? Elles finissent bien quelque part sur notre planète ?
Winna Drow souhaite alors nous questionner sur l’impact de ces objets qui, pour la plupart, ont une durée de vie éphémère. Un mégot de cigarette c’est une clope qui aura vécu seulement quelques minutes. Un morceau part en fumée et l’autre finit le plus souvent par terre.
Sensible à la contemporanéité du monde qui bouge, se salit, s’abandonne et se déshumanise, Winna Drow souhaite s’imaginer dans la peau de ceux qui nettoient la ville ou de scientifiques qui effectuent des échantillons d’un espace pour l’analyser… À son tour, elle occupe l’espace de la rue afin d’en réaliser un compte-rendu poétique en images.
Qu’est-ce qu’un photogramme ?
Simple et ludique comme lorsque l’on joue avec les ombres de ses doigts et une lampe torche, et en utilisant les “restes” de la photographie d’autrefois (recyclage d’anciens papiers photographiques etc …), l’image se crée en prenant son temps, en respectant le cheminement de l’oeil au cerveau et à la conscience. 

Un photogramme est une image réalisée par le biais d’une surface sensible à la lumière , sur laquelle ont été disposés des objets. Ces derniers, après un temps d’exposition, laissent apparaître leur silhouette, comme une ombre portée. Cette silhouette constitue la base de la composition de l’image en photogramme .

dishes001R

dishes007R

dishes002PR

dishes003PR

dishes004PR

dishes005PR

dishes006R

Winna Drow was born from the collaboration between two artists (Myya Marques and Blandine Rivière-Traoré). Passionate about film photography, she can spend whole days experimenting new techniques around striking subjects such as the environment, or working with others, those around us.
For this project, Winna Drow make photograms of rubbish abandoned on the urban ground. The city of Lyon is currently facing a strike by garbage collectors, garbage cans are piling up in the streets. This event allows residents to realize how much waste is accumulated. These things are most often invisible to us because they are quickly picked up and sent out of the cities. But all these things that we throw, where are they going ? Where do they land ? They end up somewhere on our planet ?
Winna Drow then, we want to ask about the impact of these objects which, for the most part, have an ephemeral lifespan. A cigarette butt is a cigarette that will have lived only a few minutes. One piece goes up in smoke and the other ends most often on the ground.
Sensitive to the contemporaneity of the moving, dirty, surrendered and dehumanizing world, Winna Drow wants to imagine herself in the shoes of those who clean the city of scientists who take samples of a space to analyze it. her turn, she occupies the space of the street to make a poetic account in images.