Publié par Laisser un commentaire

La lomokino, un appareil trop cool !

La lomokino est un petit appareil qui te permet de réaliser des films avec de simples pellicules 24×36.
Le process est fastidieux mais le résultat en vaut la chandelle. J’ai passé 1 an à filmer tout ce qui me venait sous les yeux. Ça, c’était pas le plus long. Une pellicule de 36 poses dure à peine quelques secondes dans ce petit boîtier. Le plus fastidieux est la post production. Il faut développer la pellicule, la scanner et ensuite « découper » chaque image de la pellicule. On utilise ensuite un logiciel qui va les assembler et les animer. C’est un travail vraiment titanesque et pendant 1 bonne année, j’ai quasiment fait que ça !

A l’époque, une artiste que j’admire était venue à l’école. Elle s’appelle Marie Losier et réalise des films entièrement en argentique à l’aide d’une Bolex. J’étais totalement ébahie par la beauté de son travail et la qualité d’images qui ressortaient de ses réalisations. Je vous conseille vivement d’aller voir son travail si vous aimez l’argentique 😉

Si tu as envie de faire de courts films à moindre coût, alors cet appareil est fait pour toi ! Il est assez petit et léger, car tout en plastique. (Petit aparté, je suis pas sponsorisée par la marque et si, d’ailleurs, tu connais d’autres marques qui proposent ce genre de petits appareils, hésite pas à nous en faire part en dessous.)
Après, il n’a pas que des avantages hein. Qui dit petit appareil en plastique, dit appareil un peu fragile ! Durant mon année d’utilisation intensive, ma lomokino m’a lâché donc j’ai dû en racheter une. Mais, elle aura quand même tenu une bonne cinquantaine de pellicules je pense. Ce qui est déjà pas mal !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.